Réunion du 27 Avril 2018


Je ne pense pas, qu'en cette journée, on ait une affluence de fréquentation, au club.....mais, nous verrons bien !!!!

et

même si Philippe ne peut être présent pour certains problèmes de santé, il participe à ce compte rendu par le biais de ce commentaire .


....et le commentaire de Philippe:

"il parait que les CBA sont un peu figurinistes , un peu maquettistes. Essayons de la jouer fine.

 

Les scandinaves...la chrétienté , luttant contre les barbares du nord avait choisi des couleurs simples pour ses étendards: rouge aux danois et norvégiens, bleu clair aux suédois et blanc aux finlandais. Chacun était marqué de la croix: blanche aux danois, bleu et blanche aux norvégiens, bleu ciel aux finlandais et jaune aux suédois. Aujourd'hui je veux m'intéresser aux suédois, qui sont les seuls à construire des avions militaires, donc susciter ces maquettes que nous aimons. Alors la grosse question qui m'a toujours interloqué: si je comprend le cercle jaune entourant le rond jaune de la cocarde sur les flancs et le fuselage des SAAB et autres, pourquoi les trois couronnes jaunes ?.....

Réponse:Une reine des danois,Marguerite de Waldemar,a acquis la Norvège par son mariage en 1363 avec Haquin roi de Norvège, et la Suède à la suite de succès de ses armes en 1387. Ce fut à Calmar, ville de Suède (Gothie) que fut proclamée la réunion des trois couronnes sur la tête de Waldemar en 1397. Cette réunion est connue sous le nom de l'union de Calmar. Elle fut rompue en 1523, et Gustave WASA, libérateur de la Suède, son pays, obtint la couronne de Suède qui devint héréditaire dans sa famille, avec de nombreux droits sur les voisins norvégiens et danois ( à noter que les finlandais, passés sous contrôle russe, sont absents). La reine Christine fut la dernière héritière en ligne directe de la maison de Wasa.

D'où la présence des trois couronnes Wasa sur les écus suédois.

Dans la lignée , mais hors maquettes, vous avez tous certainement entendu parler de cette immense course annuelle célèbre de ski de fond qui réunit plusieurs milliers de sportifs en Suède, en hiver .... la WASALOPET ! célébrité de Wasa !

 

Je n'ai pas pu résister à communiquer, même en dehors des canaux habituels, j'espère qu'une prompte diffusion de la nouvelle sera faite. je crois que nous sommes les seuls à connaître cette histoire. Y aura t'il une suite ....."

                                                                                                                                                            Philippe Barreaud

 

Et si Philippe n'est pas présent, Robert est, lui, fidèle au poste !!!!

.....et nous explique son futur projet: la réalisation d'une saynète, à quatre mains: lui et Bernard1.....chouette projet.....il n'y a plus qu'à......( affaire à suivre !!!!).....

Et c'est l'entrée de Pierre......toujours la bonne humeur et.....le sourire aux lèvres !!!!!

Alors que chacun s'active dans son coin


Pierre va saluer les présents.......salut bien rapide, la salle n'étant pas spécialement  encombrée.....


.....et après ce petit tour de salutations, s'installe et se lance ( bien grand mot.....surtout,après maintes paroles....),sur la suite de ses réalisations......

Après nous avoir gratifier d'un "Centaure et sa cavalière d'une danseuse orientale, d'un p'tit parisien et sa baguette"......prêtons attention à la nouvelle réalisation de Pierre:"Tarzan".....

La réunion commence à s'animer, avec l'entrée en scène d'Yvette.....qui est parvenue à se libérer pour cet après-midi......

....Mais voilà.....notre Yvette a oublié son diluant.......il faudra que le club pense à stoker cette essence de pétrole, au cas où  !!!!

Mais pas de soucis, Yvette a trouvé  un article de revue, qui va bien: tout sur la peinture de mousquetaire !!!!!

 

Et puis, et puis.......la grande surprise.....Bernard 2 , en convalescence, nous rend visite, en compagnie de son épouse, Liliane et de.........Lily,( ou, Lili, faites le bon choix !!!!) la petite chienne

grands moments d'échanges, avec Pierre, expliquant diverses techniques de modelage,

ma petite fille, attirée par le petit chien....et....

 

Autre surprise de la journée, le passage de Valentin, en vacance........pas l'heure habituelle de nous rendre visite.......et toujours, l'appareil photos à portée de mains....


Très branché, notre Valentin, avec ses baskets rouge.

Et en parlant de vacance......c'était la dernière ligne droite de travail, pour Charlotte, qui s'accorde une petite semaine de répit....espérant la mettre à profit pour s'investir dans la peinture.....en tous cas, c'est sa première idée, en cette fin d'après-midi.....peinture, pinceaux et....hop, la petite figurine !!!!

Et de mon coté.....j'ai pu, entre deux séances de photos, faire une petite avancée sur mes figurines du futur dio: aujourd'hui, journée :l’adolescent des "jeunesses hitlériennes"

 

Les nazis prennent totalement en charge et maitrisent l'éducation des enfants et des adolescents. Ils créent pour cela un mouvement de jeunesse : la Hitlerjugend (HJ, ou Jeunesse hitlérienne), dont l'objectif est de façonner l'esprit des jeunes « de race aryenne » pour en faire de véritables nazis. En 1933, 3,5 millions de jeunes sont membres des jeunesses hitlériennes. Tous les autres mouvements de jeunesse sont interdits ou absorbés par les jeunesses hitlériennes.

Alors que chacun vaque à ses occupations

Jean Luc nous rejoint, s'installe et, lui aussi, ....peinture, pinceaux.....et hop, la figurine .....!!!!

Et heure d'arrivée de Jean Luc.....cela indique.....Heure de casse-croûte !!!!!

et, en effet....c'est bien l'heure du casse-croûte

Pan Bagnat, pour les uns.....pâte d'alouette pour les autres....et fromages

 

Comme vous l'avez peut être constaté......pas d'apéro, aujourd'hui, mais...........petit digestif, après le casse-croûte......un "Colonel"......( à consommer avec modération )

 

Et je ne peux pas terminer ce compte-rendu( nous sommes encore dans le temps imparti) à l'attention de nos deux copains, Philippe et Bernard 2

 

 

 Et surtout: de bons  et rapides rétablissements

Et le mot de la fin sera pour

 

A VENDREDI


                                                                                                                          Texte et mise en page: Alain Barniaud

                                                                                                                                                  Photos: Valentin Dimitriu

                                                                                                                                                                     Alain Barniaud