VENDREDI 4 NOVEMBRE 2022


 

Ho Hiss !!! Ho hiss..... Impossible de pousser les murs de la salle, on risque d'être serré , aujourd'hui, avec une fréquentation en hausse…et l'on ne va pas s'en plaindre. Voyons donc tout ce beau monde.

Début d'après-midi, sont déjà présents, Bruno, Anthony , Freddy et Yann.....et moi.....

Hé! Hé! Freddy est arrivé!

Le beau Freddy!

Le grand Freddy!

Avec son sac et sa valise!


 

Et tous penchés sur leurs maquettes ou figurines, rejoints rapidement par Bernard et Yvette.....ça actionne, dans tous les coins de table…


Anthony a fait le bon choix, entre les deux maquettes offertes par Fred W


"Oh !!...il est sympa, le Schneider !!"S'est-il exprimé.  Aussi tôt dit, aussi tôt fait, commençant l'étude de la notice du Shneider.T'as plus le choix, mon pauvre Alain.....reste le T17, et plus qu'à partir à la recherche des pièces déjà dégrappées....un véritable puzzle à reconstituer.....pas grave, il restera l'ambulance que doit rapporter Stéphane....à suivre !!!


Après une étude , rapide , sur le net, pour se renseigner des possibilités de ce char, Anthony commence le montage de la maquette, par le système de roulement



Lors de son arrivée…

Pierre a bien du mal à se positionner, les places dispo sont réduites. Mais voilà, c'est trouvé !!!

 

Et que contient la besace de Pierrot ?

Tout d'abord, une reproduction d'un voilier ayant participé à l'América Cup de ......alors là, l'année m'est inconnue… Cette reproduction est effectuée à partir d'une coquille de moule…


 La régate a commencé en 1851 et persiste encore aujourd’hui !

C’est devenu une compétition de vitesse à voile obtenue grâce aux hydrofoils sans cesse en évolution pour cette régate.

 

C’est également pour cette raison que la course a perduré et également le plus ancien défie du monde.

                                                                                                                                                                          Pierrot

 

Plus de photos dans la galerie de Pierre (constructions navales.)

 

Il sort également de sa besace, une figurine ( Conan et sa captive),dont il faut reconsidérer une amélioration de la teinte de la peau…et Pierre s'y attèle…

Heu.....il devrait s'y atteler !!!)


Il s'y est attelé…

 

Continuons notre tour de revue...

Yann, toujours aux prises avec ses compressions.Il s'attaque à la mythique Renault 4 CV.




Pour les impressions 3D de voitures, une prochaine fois ( pas pris de tofs.....ce n'est que partie remise…)

En continuant mon tour, je me rapproche de Bruno et de sa production…


Aujourd'hui, maquette, en prévision d'un futur dio......militaria WWII

 

 Le Sd.Kfz 247 était une voiture blindée et un véhicule de commandement allemand de la Seconde Guerre mondiale. Les premières voitures de ce type ont été construites en 1937 - la même année, une petite production en série a également été réalisée, ce qui a abouti à la création d'environ 10 à 15 voitures de ce type. Le véhicule était propulsé par un seul moteur 4 cylindres Krupp de 65 ch. La vitesse maximale pouvait atteindre 70 km / h et le rayon d'action était approximativement 350 kilomètres. La plupart des voitures de ce type n'avaient pas d'armes standard.

Le véhicule Sd.Kfz. 247 a été développé par la société Krupp dans le cadre de la commande de la Wehrmacht en 1936 pour un nouveau véhicule de commandement. Afin de raccourcir les travaux de recherche et développement, le constructeur a basé le nouveau véhicule sur le châssis et la suspension du camion Krupp Protze 6x4. Cependant, il a construit un tout nouveau corps composé de plaques de blindage jusqu'à 8 mm d'épaisseur. Le véhicule Sd.Kfz. 247 pouvait être utilisé à la fois comme véhicule de commandement, mais aussi comme véhicule blindé de transport de troupes ou comme véhicule d'observation d'artillerie. Il convient toutefois d'ajouter que le  Sd.Kfz.  247 avait une capacité hors route modérée et était principalement utilisé sur des chemins de terre. Des véhicules de ce type ont été utilisés pendant la campagne de septembre (1939), la campagne de l'ouest (1940) et dans la phase initiale des combats en URSS (1941-1945). Peu d'entre eux ont survécu jusqu'à la fin de la guerre.

D'après la notice de ICM

 

 



En plus de l'équipage de cette voiture blindée, quelques figurines supplémentaires, acquises lors de l'expo de Hyères, accompagneront ce véhicule.


Une belle finition en 3D, qui, malgré tout, a demandé une amélioration des plis de la capote ( quelques rajouts de plis en métal très fin…)

 

Yvette profite de leurs présences pour glaner quelques renseignements auprès de Pierre ou de Bernard


Renseignements reçus, Yvette reprend le montage de son garde pontifical 1/16ᵉ


 

Et les pompiers de Bernard !!! Ils sont prévus pour son dio de New York, au 1/43ᵉ... grand dio de plus de 1,2 m…difficilement transportable ??


 

Il est là, le voici, Marcus, notre junior..... Lui, il s'est trouvé une bonne place, dans son petit coin…et il y va, de la cisaille à dégrapper sa nouvelle maquette…une de plus!!!!, mais c'est tellement simple à monter une maquette de char au 1/72ᵉ. Aujourd'hui, c'est une pièce d'artillerie, et la semaine prochaine, ce sera.....on verra bien !!!




Ouah !!!une sacrée collection.....plutôt, une partie de collection… Il est productif, le p'tit junior…

Échelle de tous ces chars: le 1/72ᵉ

 

Et maintenant ??.... un aviateur en direct live !!!

 

.... qui joue également de la maquette.....d'avions !!!

 

Freddy se met en place pour une séance à l'aéro.


C'est tout bon…on peut pratiquer…



Le but de cette opération?? éclaircir fuselage et ailes de l'avion à l'aide d'un bleu légèrement plus clair que la base déjà passée et sèche.

 

Durant la période de séchage de ce nouveau bleu, un retour sur la construction de la maquette: Freddy commence le montage du tracteur de remorquage.



 

Et vlà Stéphane…et la maquette d'ambulance 14-18.Yes!!!


 

Une fois installé, Stéphane envisage le montage de cette ambulance.Nous serons donc trois à nous pencher sur ce dio 14-18.